Erika : la condamnation de Total confirmée en cassation

La Cour de cassation a validé mardi toutes les condamnations pénales prononcées en 2010 dans l’affaire du naufrage de l’Erika, notamment celle de Total qui avait écopé de l’amende maximale, soit 375.000 euros. En outre, elle a condamné Total, qui avait été exonéré de responsabilité civile par la Cour d’appel de Paris, à « réparer les conséquences du dommage solidairement avec ses coprévenus d’ores et déjà condamnés » à des dommages et intérêts, selon l’arrêt.