Espionnage: Renault privilégie la piste Chinoise

Selon Le Figaro de ce vendredi, les services secrets français « privilégient la piste chinoise dans l’affaire d’espionnage industriel frappant le constructeur automobile Renault ». Le journal indique que Renault soupçonne un acteur chinois, selon plusieurs sources internes,