Explication : La croissance chinoise recule et s’établit à 11%

La croissance en Chine s’établit à 11%. Un recul qui se justifie par l’augmentation du coût du travail. Une bonne nouvelle pour les occidentaux.

Le taux de croissance industrielle en Chine pour 2011 sera de 11%. En France, on aurait sabré le champagne, mais en Chine c’est une catastrophe ! Les Chinois parlent d’un effondrement. En, septembre, ils étaient encore sur un rythme de 14%.

Pourquoi une telle chute ?

Cette baisse de l’activité est liée au ralentissement mondial de la consommation. A l’heure où l’Amérique et l’Europe dépensent moins dans les hypermarchés, les usines chinoises tournent moins vite. Mais ce n’est pas tout. La chute de l’activité est liée aussi au ralentissement de la demande chinoise. Les Chinois eux-mêmes souffrent de l’inflation. S’il y en a, c’est parce que les Chinois ont marre d’être payés avec des bols de riz. Ils manifestent et obtiennent des augmentations de salaires. Évidemment, les coûts de production augmentent.

Quelles conséquences ?

Pour les Chinois ça annonce une mutation à laquelle ils ne sont pas forcement préparés. Surtout les autorités. Mais pour les occidentaux, c’est plutôt une bonne nouvelle. Si les Chinois s’occupent d’eux-mêmes, ils vont exporter moins facilement. Leurs produits seront plus chers et les importations plus compliquées. Donc les délocalisations industrielles moins avantageuses.

Finalement, la crise n’a peut-être pas que des mauvais cotés.