Explications: Espionnage chez Renault, rien d’étonnant…!

L’info à fait le tour du net et des rédactions. Et pourtant, cela n’a rien d’étonnant…Quelques éléments de réponses:

1er point, parce que  nous sommes en état de guerre économique. Les pays entre eux mais aussi les entreprises qui sont en état de guerre permanente. Lorsqu’une entreprise est en situation de concurrence et tous les coups sont permis.

2eme point. L’arme majeur  utilisée dans la guerre économique c est l’innovation, la recherche. La survie d’une économie dépend de sa capacité a innover a inventer.

3eme point. La survie de l’industrie automobile dépend de sa capacité a innover. C’est une vieille industrie qui a besoin de renouvellement. Alors il y a dans l’automobile des modules de recherche qui sont stratégiques dans la perspective de construction des voitures électriques par exemple la batterie est un élément sur lequel tout le monde cherche des améliorations, et Renault dans ce domaine est en peu en avance sur tous ses concurrents : Il est donc normal que Renault soit l’objet de convoitise et de curiosités..on surveille également Michelin qui est aussi est une entreprise très regardée…

On peut ajouter deux choses :

D’une part, l’espionnage industriel occupe beaucoup de monde et occupe notamment beaucoup d espions qui travaillait dans l’armée ou la Défense du territoire…

D’ autre part, le problème est d autant plus complique a gérer qu il n y a pas ou peu de réglementation internationale. L’OMC, n’a pas les moyens de surveiller  et même de réprimer les actes d’espionnage. C’est d autant plus difficile qu’il existe de l’espionnage quasi légal, encourage par les transfert de technologie. Quand la Chine demande des transferts de technologie, l’occident se retrouve quasi ment obligée de livrer des secrets de fabrications..

Un problème de plus pour Carlos Goshn, après le débat qu’avait la publication de son salaire.