Explications-NYSE Euronext/Deutsche Boerse : Paris perd la partie

C’est à présent officiel Deutsche Boerse et NYSE Euronext ont officialisé mardi les termes de leur rapprochement, qui va donner naissance au premier opérateur boursier mondial.

C’est une mauvaise nouvelle pour la place parisienne pour 3 raisons :

-La première c’est que l’ensemble sera détenu à 60% par les Allemands et 40% par les Américains.

-La seconde c’est que le siège sera transféré de notre capitale vers Francfort

-Enfin, la troisième et la plus importantes, c’est que la plupart des économies et les synergies se feront au détriment de Paris.

Un rapprochement qui va redistribuer les cartes, ainsi le paysage mondial de la bourse sera partagé en 3 :

-L’Asie et les bourses de Tokyo Séoul et Shangaï

-Les bourses de Londres Toronto et Chicago, principalement composé de matières premières

-« Nyse Euronext et Francfort » dont le nouveau nom sera connu dans les jours qui viennent.

La fusion devrait générer des économies de coûts annuelles à hauteur de 300 millions d’euros, principalement dans l’informatique, les opérations de compensation et de marché et au niveau des fonctions centrales et administratives.