Face à la situation, la BCE maintient ses taux

La Banque Centrale Européenne ne changera pas son taux d’intérêt directeur, malgré l’entrée en récession de la zone euro au troisième trimestre et le pic du chômage. « Nous n’attendons pas de changement de taux même si la décision risque de ne pas être unanime et que certains membres du conseil des gouverneurs seront en faveur d’une baisse de 0,25 point » à 0,50%, estime Marco Valli, chef économiste zone euro pour UniCredit. Et pourtant, la BCE a déjà été très indulgente ces derniers temps puisqu’elle a porté le taux directeur à 0,75% en juillet. Elle a également lancé un nouveau programme de rachat de dette publique. Mais attention, « Si la tendance actuelle à la stabilisation s’avère faire long feu, une baisse de taux est possible. », juge Carsten Bzreski, économiste de la banque ING.