Facebook esquive les impôts grâce à la fiscalité irlandaise

Selon le quotidien The Guardian, Facebook ferait de belles économies d’impôts en se jouant des spécificités fiscales européennes. En effet, le réseau social a installé son siège en Irlande à Dublin, pays où l’imposition est moindre. D’après des fiscalistes interrogés par The Guardian, Facebook n’a ainsi payé que 313.345 dollars d’impôts au Trésor britannique en 2011. D’après des estimations, l’entreprise américaine aurait pourtant réalisé 32 millions de dollars de chiffre d’affaires la même année. Le réseau social, n’est pas le seul à tirer profit de la situation, Google et d’autres entreprises du web sont ainsi soupçonnées d’utiliser leur implantation en Irlande pour esquiver une pleine imposition dans les autres pays d’Europe où il réalise pourtant des revenus.