François Hollande : Une première journée boursière sans encombre

1,65%, c’est la hausse de la bourse de Paris aujourd’hui. La première séance après l’élection de François Hollande s’est bien terminée.

Vendredi, les marchés boursiers avaient cédé du terrain par anticipation. Aujourd’hui, ils sont restés très calmes. La journée avait pourtant très mal commencé à cause de la Grèce qui va devenir ingouvernable et qui va à nouveau déstabiliser la zone euro.

A Paris, les opérateurs ont donc été très sages pour plusieurs raisons. La première, c’est que la bourse est déjà très basse. Beaucoup ont déjà vendu. La deuxième raison, c’est que tout le monde attend la façon dont François hollande va gérer la crise. Il est vrai que s’il tourne le dos aux accords budgétaires européens, si nous perdions la garantie de l’Allemagne, les taux d’intérêt augmenteraient aussitôt. Tout le monde attend donc quelle politique budgétaire et fiscale il va mettre en œuvre. Et ça, tout dépend de la majorité qu’il aura au parlement.

Mais tout le monde se dit qu’il faudra bien respecter les principes de réalité. C’est le pari qui est fait. Prochain rendez-vous pour les marchés, mercredi 16 mai. La France doit emprunter quelques 10 milliards d’euros à 10 ans : ce sera le vrai test de la confiance.

Chargement des commentaires ...