G20: Les solutions françaises à la crise de l’euro

Le G20 des ministres de l’économie aura lieu ce weekend à Paris. Beaucoup de dossiers importants sur la table et un objectif : Préparer le terrain pour le G20 de Cannes.

La réunion des ministres de l’économie du G20 va durer tout le weekend à Paris. L’objectif est de trouver des solutions à la crise de l’euro avant le G20 de Cannes le 3 et 4 novembre prochain. La France à des solutions. Elles ont été mises au point avec l’Allemagne. Mais le problème,  ce ne sont les solutions, c’est de les faire accepter par les opinions politiques et les marchés.

La discussion porte désormais sur deux dossiers. Le premier est purement financier et bancaire. Il s’agit de prendre acte du fait que la Grèce ne paiera pas ses dettes et de définir un pourcentage à abandonner. On parle de 50%. Les banques seront donc mises à contribution. Paris souhaite, une intervention à minima des Etats. Quand à la recapitalisation, elle n’aura lieu que pour des raisons de confiance car aucune personne n’est demandeur, sauf pour des raisons politiques.

Le deuxième dossier, est économique. Faut-il mettre en place des barrières protectionnistes pour protéger les appareils industriels ? Le débat est très à la mode. Il va même préoccuper les femmes d’affaires du Women Forum ce weekend à Deauville. Là encore, le problème est politique. La gauche française s’est emparée de ce thème. Montebourg, Mélenchon et Marine Le Pen ont réussi leur coup. Ce qui ne les empêche pas d’encenser Steve Jobs quand il disparait et de se mettre en colère quand leur BlackBerry tombe en panne ! La démondialisation, c’est moins vulgaire que la démagogie mais c’ est aussi inapplicable.