G20 : USA/Europe, pourquoi les décideurs ne réussissent pas à s’entendre ?

La réunion des ministres des finances du G20 n’a pas permis d’apporter les réponses qui auraient permis de calmer les marchés financiers. Pourquoi les décideurs ne réussissent pas à s’entendre ?

Le G20 des ministres de l’économie qui se tient à Washington a montré deux choses. D’une part que tout le monde est d’accord sur le diagnostic. Il y a trop de dettes et cet endettement provoque la crise financière et la crise du crédit. Couplé a un risque évident de contagion à l’économie réelle, on file tout droit dans le mur de la récession.

C’est à partir de là que les gouvernements ne sont pas d’accord sur les thérapies. Certain, dominés par les américains, jouent la relance à tout prix sans y parvenir. Les excès de la Banque Centrale Américaine n’ont donné aucun résultat cette semaine. D’autres, notamment les européens préconisent des politiques d’austérités en se disant que la rigueur ramènera la confiance et la confiance ramènera la croissance. Nous avons deux écoles qui s’affrontent. Une école de la relance et du dopage, une autre de la rigueur et de la diète.

En fait, cet affrontement quasi idéologique, dissimule une autre confrontation entre l’Europe et les Etats-Unis.  Il est de plus en plus évident que les américains veulent échapper à la récession, en s’endettant sur le dos des autres. Avec un dollar qui va se déprécier, ils demandent aux européens de se tenir droit. Ce qu’ils sont eux même, incapables de faire. La crise est d’origine américaine, elle est née des disfonctionnements américains et l’Amérique, va tout faire pour en exporter les factures. Ce n’était pas évident il y a deux mois mais c’est de plus en plus clair aujourd’hui.