Grèce : DSK se met hors-jeu

Les déboires judiciaires du directeur général du FMI risquent de compliquer les efforts pour régler la crise de la dette en zone euro et notamment pour discuter d’une nouvelle aide à la Grèce, dossiers dans lesquels Dominique Strauss-Kahn s’est particulièrement investi.

Le patron du Fonds monétaire international devait participer lundi à Bruxelles à une réunion importante sur la Grèce des ministres des Finances de la zone euro, après une rencontre prévue dimanche avec la chancelière allemande Angela Merkel.

Son inculpation dimanche pour agression sexuelle et tentative de viol à New York rend non seulement improbable son déplacement en Europe mais fait peser une menace sur son avenir à la tête d’une institution qui fait office de pompier financier mondial.

Ainsi, Paris-Match soulignait que « Les grands argentiers européens comptaient vraiment sur sa force de persuasion dans un climat ultra-sensible. La Grèce, écrasée sous le poids de sa dette et étranglée par la hausse de ses taux d’intérêt, menace en effet depuis plusieurs semaines, et plus particulièrement ces derniers jours, d’avoir recours à une restructuration. Une telle mesure provoquerait une réaction en chaîne désastreuse pour la crédibilité de la zone euro et pour la monnaie européenne».

(AFP)