Grèce : Les marchés commencent mal la semaine

Le CAC 40 clôture en baisse lundi de 3%. La faute à la crise en Grèce dont les solutions semblent de plus en plus difficile à trouver.

Nouvel effondrement des bourses aujourd’hui. Le CAC 40 termine en recule de 3% à 2940 points. Les marchés ne se font plus aucune illusion sur la capacité des Etats européens à trouver une solution à la Grèce. Pour eux, c’est une catastrophe. Ce weekend lors de l’Ecofin, les ministres des finances de la zone Euro ont fait une magnifique photo mais ont affiché un somptueux désaccord. Aujourd’hui les représentants de la Troïka (FMI, BCE et UE) ont encore une fois débattu en conférence téléphonique avec le ministre des finances grec. Et encore une fois, rien n’est sorti de positif. Athènes promet de nouvelles reformes, mais rien ne se passera car l’économie grecque est complètement asphyxiée.

La solution, tout le monde la connait.

Il faut commencer par constater le défaut partiel de paiement. C’est à dire prendre en charge une partie des pertes et, restructurer. Ensuite, se partager les factures avec peut-être la collaboration des pays émergents qui sont candidats. Enfin,  aider les banques occidentales à se recapitaliser. Tout le monde sait que si on laisse tomber la Grèce, ça nous coûtera dix fois plus cher. Pourtant, personne n’a le courage politique de l’engager. Et quand je dis tout le monde, c’est tout le monde. On sait depuis hier soir que Dominique Strauss-Kahn, le plus brillant des économistes du monde préconise cette méthode… Alors qu’il disait l’inverse quand il était directeur général du FMI.

Chargement des commentaires ...