Hausse de la taxe sur la bière : 91 députés s’y opposent

Ils sont maintenant 91 députés de tous bords (contre 49 la semaine dernière) à demander au gouvernement de renoncer à son projet d’augmenter les taxes sur la bière, ou au moins restreindre la hausse à 75% au lieu des 160% prévus. Ces députés revendiquent le fait qu’une hausse de 160% de l’impôt indirect sur la consommation aurait des « conséquences graves à l’encontre de toute la filière brassicole française ». Craignant que cette proposition «reste vaine du fait de son non-respect du droit communautaire», ils proposent un amendement « de repli ». La filière brassicole représente près de 71 000 emplois et le chiffre d’affaires atteint les 2 milliards d’euros. Quant au gouvernement, il escompte que la mesure rapporte 480 millions d’euros aux caisses de la sécurité sociale. Cependant, la semaine dernière, la commission des affaires sociales de l’Assemblée a annoncé que cette mesure ne s’appliquerait pas aux petites brasseries indépendantes dont la production annuelle est inférieure ou égale à 10 000 hectolitres. Début Octobre, deux députés du Nord avaient écrit une lettre symbolique à Jacques Chirac, grand amateur de bières, pour demander à ce qu’il s’oppose à ce projet.