Ikea espionnerait ses salariés et ses clients

Le groupe suédois Ikea, aurait demandé à des sociétés de sécurité françaises des informations sur ses salariés et ses clients dans l’hexagone.

Selon le Canard Enchainé, le géant suédois du meuble aurait mise en place un système d’espionnage afin de tout connaitre de ses employés. Le journal indique qu’en cas de litige commercial, ce sont les clients qui sont à leur tour mis sous surveillance. Pour se faire, la filiale française du groupe suédois n’aurait en effet pas hésité à monnayer des fichiers de la police nationale via l’entreprise privée Sûreté International spécialisée dans la sécurité.

Le journal satirique présente une série de courriels explicites entre le directeur de la gestion du risque d’Ikea France et des responsables de sociétés spécialisées dans la collecte de données privées. Ces échanges démontrent  que la marque scandinave à souvent fait appel à cette société de sécurité pour lui demander des informations très précises sur ses salariés, quand il s’agit par exemple, de procéder à des embauches sur des site sensibles comme celui de Paris Nord.