Ingénico: L’homme qui empêche l’OPA c’est lui !

Du feuilleton de l’OPA sur Ingénico, Francis Mer en est l’acteur principal. L’ancien ministre de l’économie est à la manœuvre pour protéger Ingénico des appétits étrangers…

Pour rappel, Francis Maire est président du conseil de surveillance de Safran. Cette société est contrôle par l’état, et possède 30% de Ingénico…C’est donc par le biais de Safran que l’Etat Français a bloqué l’éventuelle OPA américaine sur Ingénico.

Cela dit la polémique n’est pas près de s’éteindre, la France peut considérer qu’il s’agit la d’une industrie stratégique. Ceci dit, elle prive les petits et grands actionnaires, les personnels d’une substantielle plus value …Depuis un an l’action avait gagné 60%.

Si les règles du jeu sont libérales, il faudrait les appliquer jusqu’au bout…

Bio Express’
Francis Mer débute sa carrière chez Saint-Gobain Industries dans les années 70 ou il occupa de nombreux postes de direction. En 1986 l’état décide de fusionner Usinor et Sacilor et confie à Francis Mer la présidence du nouveau groupe sidérurgique. Il a également présidé Eurofer (association des producteurs d’acier européens) de 1990 à 1997.Depuis janvier 2007, il est Président du Conseil de surveillance du groupe Safran. Coté politique il fut membre du premier et du deuxième gouvernement de Jean-Pierre Raffarin en tant que ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie.