Journées non travaillées chez Renault à Douai

La voix éco

La voix éco

Coup de frein à la production ! Après PSA Peugeot Citroën qui a déjà annoncé des mesures de chômage partiel en octobre (entre cinq et six jours) dans ses usines d’Aulnay-sous-Bois, Poissy, Rennes et Mulhouse, c’est au tour de Renault de recourir à des « journées non travaillées » (1) . C’est ainsi que l’usine de Douai où sont produits les monospaces Scenic et la Megane coupé cabriolet, qui emploie 4 800 salariés, sera fermée du 26 octobre au 1er novembre inclus. Sandouville (Espace et Mégane), fera le pont le 1er novembre, comme Flins, où sont montées les Clio.

Chargement des commentaires ...