L’écart entre les plus riches et les plus pauvres se creuse en France

L’écart de revenus entre les plus riches et les plus pauvres en France se creuse selon l’OCDE qui a étudié l’impact de la crise sur l’évolution des inégalités.

Selon une étude de l’OCDE, les plus riches sont 7 fois plus riches que les plus pauvres. Cela veut dire  que si les plus pauvres gagnent 1000 euros par mois, les plus riches sont à 7000 euros.En comparaison, les inégalités sont beaucoup plus grande ailleurs. En Allemagne, l’écart va de 1 à 8. En Grande Bretagne et en Italie, l’écart est de 10. Aux États-Unis, l’écart est de 14 donc si les plus pauvres gagnent 1000 Euros, les plus riches sont à 14.000 euros.

La crise a fortement accru les inégalités de revenus. Entre 1975 et 2000, la répartition des revenus est stable. Elle bouge à partir de l’an 2000 et explose en 2007 au début de la crise. Elle explose sauf en France. Pourquoi ? Parce que la France a un modèle social qui a amortit énormément les effets de la crise. Beaucoup plus que le modèle allemand. Mais la France en paie aujourd’hui le prix par un endettement excessif, par un déficit de compétitivité et par un ralentissement de son activité. C’est la raison pour laquelle la France pourrait être sanctionnée plus sévèrement que l’Allemagne par les agences de notation. La menace Standard and Poor’s est plus lourde pour nous que pour les autres.