L’édito du jour-Bourse: Moisson sur les profits…gare à l’indigestion !

Les marchés financiers sont repartis à la hausse hier soir :

-Paris: +1%

-New-York: +0,50%

-Londres: +0,80%

-Tokyo: +0,57%.

Tout se passe comme si le monde des affaires avait maintenant balayé la plupart de ses méfiances ou de ses  inquiétudes. Les ministres des finances du G20 qui arrivent ce weekend à Paris sont plutôt confiants.  La raison est que l’on a retrouvé des fondamentaux.

Un, la croissance mondiale est très forte grâce aux pays émergents, la Chine et l’Inde et ces pays sont parfaitement conscient du seul risque qui les guette : Celui de l’inflation.

Deux, on a calmé le jeu de la spéculation monétaire sur l’Euro grâce aux accords entre la France et l’Allemagne. On trouve des financements pour la dette avec une prise  de conscience dans tous les pays de la nécessité de réduire les dépenses publiques.

Et trois, les grandes entreprises ont retrouvé des niveaux de profits qui sont très confortables.

-Les banques avec la Société Générale hier, aujourd’hui Bnp Paribas.

-Les assurances : Groupama, Axa,

-L’automobile, les pétroliers, les technologies.

-Même la communication comme M6 ou Canal Plus.

Evidemment, il ne faut pas se raconter d’histoires. Les grandes entreprises françaises marchent parce qu’elles travaillent sur l’étranger. Le monde de la PME n’a pas assez de croissance pour créer des emplois. On court donc un risque social et politique en Europe compte tenu du décalage qui existe entre un climat qui s’améliore et le sentiment de ne pas pouvoir en profiter en terme d’emplois ou de pouvoir d achat.

Chargement des commentaires ...