L’édito du jour : L’emploi en France, un vrai scandale !

D’après une enquête annuelle, Pôle Emploi révèle que l’économie française a besoin de recruter 1 542 000 salariés.

Alors qu’il y a quand même plus de 2 millions de chômeurs longue durée en France, alors qu’on est en train d’inventer des aides de toutes sortes, alors qu’il y a des projets qui ne trouvent pas preneurs, on découvre qu’il existe plus de 1 540 000 projets de recrutements dans plus de 400 000 entreprises. C’est assez incroyable.

On découvre que l’essentiel de ces offres d’emplois sont des offres de jobs peu qualifiés. Pas besoin d’avoir fait polytechnique ou l’ENA.

L’économie française a besoin de :
–    64 501 agents d’entretiens
–    51 423 aides à domicile et aides ménagères
–    36 538 aides soignantes
–    25 226 ouvriers dans l’emballage et la manutention
–    62 777 serveurs de café, de restaurant
–    28 849 cuisiniers.

Alors bien sûr, dans ces offres, il y a beaucoup de travaux saisonniers pas trop payés mais ce sont des jobs qui ne trouvent pas preneurs.

Autre surprise : Alors que l’on n’arrête pas de nous parler de travail qualifié, de formations hyper sophistiquées, les offres de travail haut de gamme sont plus rares,  seulement 100 000 environ, pour la plupart des postes d’ouvriers très qualifiés et postes d’ingénieurs.


Qu’est ce que cela signifie ?

Ça veut dire une chose : Que nous sommes mal partis. On s’est peut être trompé à vouloir pousser les formations qualifiantes. On ferait peut être mieux de réfléchir sur les raisons qui font que tous ces jobs ne trouvent pas de candidats. Problème de motivation ? De flexibilité ? De coût ? Dans ces conditions, l’économie française va continuer à tourner au ralenti, avec d’un côté des chômeurs français et de l’autre, des entreprises qui feront appel à l’immigration.