L’édito du jour: Le gouvernement français va se pencher sur les raisons du miracle Allemand…

Il s’agira de prendre en compte les analyses et les conclusion d’un rapport très sérieux du cabinet Rexecode sur les ressorts de l’économie Allemande. Car il est vrai que l’on assiste aujourd’hui à un petit miracle Allemand.

L’Allemagne a relevé ses prévisions de croissance pour 2011 à 2,3 %. C’est un taux très supérieur à la moyenne de l’Europe. Inutile de vous rappeler également, la croissance record de l’Allemagne en 2010.

Par ailleurs l’Allemagne va ramener ses déficits publics dans des normes frôlant les 2,5%. L’Allemagne n’a aucun problème de concurrence internationale, aucun problème de finances publiques, elle a peu de problème de chômage ou de pouvoir d’achat.

Alors pourquoi ?

En bref l’Allemagne fait plus et mieux pour trois raisons :

Un, le cout du travail est plus faible. Environ 13%, ce qui améliore la compétitivité des produits allemands.

Deux , les marges d’entreprises sont plus confortable, ce qui permet de financer plus d’investissements.

Trois , les frais généraux de l’administration Allemande sont plus réduits.

Ajoutons à cela qu’il y une espèce de fierté nationale pour ses entreprises.

Il faut enfin rappeler que cette situation est le résultat d’une reforme menée au début des années 2000 par le chancelier Schröder et son ministre de l’économie de l’époque. Les lois « hart » qui ont organiser après négociation, une modération des salaires et une réductions importante des charges sociales.

Ça n’a été possible que parce que l’état a donné l’exemple en matière de réduction de dépenses. On est loin, très loin du modèle Allemand…