L’édito du jour : Le monde des affaires est branché sur Washington

Ce matin on attend deux choses en provenance des Etats-Unis, d’une part, les chiffres de la dette américaine qui sont devenus insupportable et deux les chiffres de l emplois qui devraient être historiquement bons.

Tout d’abord, le chiffre de la dette publique Américaine.  L’Amérique va atteindre aujourd’hui le montant plafond autorise par la constitution de 14 000 milliards de dollars, donc en théorie : Cessation de paiement.

Ensuite, les chiffres de l’emploi. Attendus vers 14h, ils seront bons pour décembre. On attend 300 000 créations d emplois. Si cela est vrai ça voudrait dire que la politique «Obama  de relance et de soutien peut être payante. Ca peut lui donner des arguments pour obtenir du Senat des autorisations de dépasser le plafond d’endettement.

Un mot pour finir sur la situation Française. Au moment ou Nicolas Sarkozy parlait, la France a émis un énorme emprunt comme elle le fait tous les mois. C’était le premier de l’année. 9 milliard d euros les choses se sont très bien passée a un pris raisonnable de 3%. Les allemands ont fait de même. On s’aperçoit qu’il y a dans la zone euro, des pays locomotives qui n’ont aucun problème de financement l’Allemagne, la France et le Benelux et les autres qui sont en situation de fragilité. Cette fracture là, devient hyper dangereuse pour l’équilibre européen.