L’emploi marchand menacé en France

En période de récession et de chômage, l’INSEE a dévoilé que 41.700 postes ont été détruits au troisième trimestre dans les secteurs marchands. Dont les trois quarts dans l’intérim, secteur plus précaire de l’emploi. L’institut observe d’ailleurs que sur un an, 56.600 postes ont disparu en France, ce qui représente une baisse de 0,4%. Hors intérim, l’économie française a continué à détruire des emplois au troisième trimestre : 10 400, et notamment 5 500 emplois dans l’industrie. Un fléau pour les jeunes diplômés, les chômeurs ou encore les seniors, classes particulièrement touchées par le manque d’emploi sur le marché du travail. Mais également pour la croissance française, puisque les emplois marchands sont créateurs de richesses.