L’Espagne à la diète avec son nouveau chef de gouvernement

Une sévère cure d’austérité attend le peuple espagnol à en croire les mesures dévoilées ce lundi par le futur chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy (Parti Populaire) qui prendra les rênes du pouvoir ce mercredi, après avoir remporté les élections législatives en novembre dernier. « Nous sommes confrontés à d’énormes difficultés et nous devons faire des efforts très éprouvants », a dit Mariano Rajoy, d’après les propos recueillis par Reuters lors de son discours d’investiture devant la Chambre des députés où le PP est désormais majoritaire.