L’Etat et les banques préparent un sauvetage de Banque PSA

Le gouvernement et plusieurs établissements bancaires préparent un sauvetage de Banque PSA Finance (BPF), la filiale de crédit automobile du constructeur automobile en difficulté PSA Peugeot Citroën, affirme le Figaro mardi soir sur son site internet.D’après le journal, le plan de sauvetage en discussion comporte trois volets. Pour commencer, les banques créancières de BPF repousseraient selon un calendrier non précisé des échéances de remboursements « sur l’équivalent de 4 milliards d’euros de dettes ».De plus, elles apporteraient de nouveaux crédits à la filiale. Le chiffre de 1,5 milliard d’euros circule, selon le Figaro. Enfin, l’Etat garantirait les nouveaux emprunts de BPF à hauteur de 4 milliards d’euros. Selon le journal, ces chiffres sont susceptibles de varier mais BPF et le gouvernement veulent aller vite, notamment pour que la garantie gouvernementale puisse être intégrée dans le projet de loi de Finances 2013, dont l’examen vient de commencer au Parlement. Cette filiale finance à la fois les concessionnaires Peugeot et Citroën et les achats de leurs clients.