L’euro-dollar au plus bas niveau de l’année

Le rapport euro-dollar atteint son plus bas niveau de l’année. Explications.

1,29. C’est le prix de l’euro en dollar qui atteint ainsi, son plus bas niveau de l’année 2011.Pour beaucoup c’est un marqueur de défiance mais c’est aussi un levier de reprise possible.

Qu’est ce que ça change ?

Pour les chefs d’entreprise qui exportent, c’est une bonne nouvelle. Pourtant, la dépréciation de l’euro ne présente pas que des avantages. Les produits importés comme l’énergie par exemple, vaut plus cher. La dépréciation de l’euro ne suffira donc pas à nous sauver de la récession qui inquiète tous les opérateurs, y compris les allemands qui seront touchés. Ce qui est intéressant aujourd’hui, c’est que même en Allemagne on commence à penser qu’il faudra relancer la croissance. Angela Merkel a aujourd’hui brisé un tabou :

« Les pays de la zone Euro, doivent prêter autant d’attention à la croissance qu’à l’équilibre budgétaire »

En voilà qui ont mis de l’eau dans leur bière ce qui aura pour avantage d’ouvrir la porte à une négociation sur un plan de croissance concerté au niveau européen.

+

+

L’info en plus.
L’euro n’a jamais été au prix idéal. Au départ, en janvier 1999, le prix de l’euro est de 1,16 dollars. En octobre 2000, l’euro vaut  0,82. En juillet 2002, il s’ajuste : 1 euro = 1 dollar. En juillet 2008, l’euro grimpe à 1,25 dollars et cote 1,48 dollars, en mai dernier.