L’inflation va accroître le coût de la dette française d’un milliard d’euros pour 2011

20 minutes.fr

20 minutes.fr

Le coût pour les finances publiques françaises des emprunts d’Etat indexés sur l’inflation devrait être supérieur d’au moins un milliard d’euros par rapport à la provision inscrite dans le budget, en raison de la remontée de l’inflation, indique le quotidien Les Echos de mardi.

Dette publique

Une partie de la dette publique est indexée sur l’inflation, soit un stock d’emprunts d’un peu plus de 170 milliards d’euros. Ces titres font l’objet d’une provision pour indexation qui, dans le budget 2011, avait été évaluée à 2,5 milliards d’euros, sur la base d’une inflation à 1,5%.