L’info de Midi: Mais où est passé le patron de la centrale de Fuskushima ?

Depuis le 13 mars, personne ne sait où est passé le patron de TEPCO, la société qui exploite la centrale de Fukushima.A cette date, lors d’une conférence de presse, le PDG déclarait que le tsunami avait « dépassé nos prévisions ». Ce sera la dernière fois que Masataka Shimizu apparaîtra en public rapporte le journal Le Point. Depuis, c’est le vice-président de Tepco, Sakae Muto, qui assure la communication du groupe. Mais sur le PDG, rien ne filtre. Repos forcé, exil, ou même suicide, les rumeurs les plus folles circulent à son sujet. Un grand journal japonais, le Mainichi Shimbun, citant des responsables de Tepco, assure que Shimizu, 66 ans, est « tombé malade » le 16 mars, soit cinq jours après le séisme, et qu’il a pris « une semaine d’arrêt de travail ».

Depuis le 13 mars, personne ne sait où est passé le patron de TEPCO, la société qui exploite la centrale de Fukushima.
A cette date, lors d’une conférence de presse, le PDG déclarait que le tsunami avait « dépassé nos prévisions ». Ce sera la dernière fois que Masataka Shimizu apparaîtra en public rapporte le journal Le Point. Depuis, c’est le vice-président de Tepco, Sakae Muto, qui assure la communication du groupe. Mais sur le PDG, rien ne filtre. Repos forcé, exil, ou même suicide, les rumeurs les plus folles circulent à son sujet. Un grand journal japonais, le Mainichi Shimbun, citant des responsables de Tepco, assure que Shimizu, 66 ans, est « tombé malade » le 16 mars, soit cinq jours après le séisme, et qu’il a pris « une semaine d’arrêt de travail ».