L’UE accorde deux ans de plus à la Grèce

Hier, les ministres des Finances européens ont validé le report de deux à l’échéance de la Grèce pour minimiser son déficit. Il devra être inférieur à 3% à cette date. La Grèce a, quant à elle, prévu un budget serré. 18 milliards d’économie d’ici 2016, dont 9 en 2013. Mais ce délai a un également un coût de 32 milliards qu’il faut financer. Les mesures engagées en ce sens seront le rachat d’une partie de la dette par Athènes, la réduction des taux d’intérêt des prêts contractés, un allongement de la durée de remboursement des prêts et un report pour le paiement des intérêts.