La BCE baisse ses taux par surprise

Les Echos

Les Echos

Le nouveau président de la banque centrale européenne Mario Draghi a opté pour un abaissement des taux directeurs. Le taux de refinancement passe de 1,50% à 1,25%. Les Bourses apprécient, l’euro remonte.

La décision de la Banque centrale européenne (BCE) a pris les marchés par surprise. Face à l’affaiblissement de l’économie de la zone euro, son tout nouveau président l’Italien Mario Draghi a choisi de baisser les taux.

Le taux de refinancement, son principal taux directeur, passe ainsi de 1,50% à 1,25%. Le taux de facilité de dépôt est ramené à 0,5% et le taux de prêt marginal revient à 2%.

Chez les banquiers centraux, les préoccupations liées à l’aggravation de la crise l’ont donc emporté sur une inflation qui reste élevée.