La Cour des comptes fait (encore) la leçon au gouvernement

15 milliards d’euros, c’est la réduction de niches fiscale préconisée par la Cour des comptes pour tenir les engagements budgétaires.


La Cour des comptes a publié mercredi son rapport annuel. Au total, 1600 pages sur l’Etat de la France en forme d’appel au gouvernement et au futur Président pour qu’ils fassent un effort accru de réductions de dépenses publiques.

Que dit la Cour des comptes ?

L’organisation dit que le gouvernement Fillon n’a pas trop mal travaillé mais qu’il aurait pu aller plus loin. Du coup l’objectif de réduction de déficit ne sera pas atteint en 2012. Sous entendu, le gouvernement se trompe. Le rapport explique aussi que le déficit représente encore 110 milliards d’euros et que, plus grave, l’endettement public va continuer de s’accroitre. Contrairement à ce qui se passe en Allemagne : sous entendu, le gouvernement n’en fait pas assez. Enfin, la Cour des comptes estime que ce gouvernement, ou le suivant, peut encore raboter les niches fiscales. Elle prône un rabotage de 15 milliards (au lieu des 10 milliards prévus).

L’avantage de tous cela, c’est que de tels avertissements rappellent aux candidats leurs devoirs de responsabilité. L’inconvénient, c’est qu’en disant qu’il faut faire des économies, la cour ne dit pas quelles dépenses ils faut réduire… il est vrai que les membres de la Cour, ne se présentent pas aux élections.

Photo : Didier Migaud, Président de la Cour des comptes
Chargement des commentaires ...