La famille Lacoste se dispute direction du groupe

L’ex-président déchu du groupe Lacoste SA, Michel Lacoste, a attaqué en justice sa fille Sophie Lacoste-Dournel pour demander l’annulation de sa nomination à la tête de la marque au crocodile, a indiqué mardi une porte-parole confirmant des informations de presse. Interrogée, la porte-parole de Michel Lacoste a « confirmé » que les avocats de ce dernier avaient « lancé vendredi une assignation au tribunal de commerce de Paris pour obtenir la nullité de la nomination d’un nouvel administrateur indépendant, demandant en conséquence de considérer comme nulles toutes les décisions du conseil d’administration, dont la nomination de la présidente ». Dans Le Monde daté de mercredi, Michel Lacoste dénonçait une « prise de contrôle irrégulière » par sa fille, expliquant ainsi sa décision de demander une assignation au tribunal de commerce de Paris. Sophie Lacoste-Dournel, 36 ans, a été élue le 24 septembre à la présidence non exécutive de Lacoste SA par le conseil d’admnistration renouvelé par les actionnaires. Elle était administrateur de Lacoste depuis 2005.
Chargement des commentaires ...