La France s’enfonce dans la récession

La France s’enfonce dans la récession et devrait avoir du mal à baisser son taux de chômage, selon des économistes. Information confirmée par la Banque de France, qui prévoit une légère récession en fin d’année. Il s’agirait alors de la première récession depuis 2009. Pourtant, l’INSEE a une estimation positive pour le troisième trimestre, selon laquelle le PIB aurait rebondi de 0,2%, soit le premier chiffre de croissance positif depuis un an.

Eric Heyer, de l’Observatoire français des conjonctures économiques, estime quant à lui que « si on ne change pas rapidement de stratégie, malheureusement, on va tout droit vers la récession ». La récession, qui est en théorie la contraction du PIB plus de deux trimestres d’affilés, est pour lui restrictive. Avec une « définition plus large », le seul fait que la France produise moins à présent que fin 2007, signifie l’ « on est toujours en récession ».

Pour Jean-Christophe Caffet de Natixis, « la fin de l’année devrait ne pas être jolie et pour 2013 il y a de fortes raisons d’être plus pessimiste » encore du fait du « ralentissement américain et des plans d’austérité européens » dont, pour l’Hexagone, « une loi de finances parmi les plus restrictives de son histoire ».Une conjoncture favorisant le chômage… En hausse depuis juin 2011, sa courbe frise désormais les 10% d’actifs et accuse un taux record chez les jeunes au troisième trimestre. François Hollande s’est engagé à inverser cette courbe d’ici la fin de 2013.