La Grèce à nouveau confrontée à une vague de protestation sociale

AFP

AFP

La Grèce faisait face à une nouvelle vague de mouvements sociaux mardi alors que le gouvernement venait d’achever les discussions avec la troïka (UE-BCE-FMI), sur des mesures d’économies supplémentaires visant à débloquer le versement d’une nouvelle tranche de prêt.

Des fonctionnaires organisaient le blocage de plusieurs ministère, des enseignants et des employés municipaux avaient abandonné leur poste tandis qu’une raffinerie importante avait fermé, en signe de protestation contre la politique d’austérité du gouvernement, avant une grève générale prévue pour le 19 octobre.

Les personnels des hôpitaux et des prisons mettront eux aussi en grève d’ici la fin de la semaine tandis que les employés de l’administration fiscale et des banques se mobiliseront la semaine prochaine et que les avocats menacent de se joindre au mouvement.