La majorité prépare les esprits à (encore) un peu plus de rigueur

LeMonde.fr

LeMonde.fr

Les mesures budgétaires supplémentaires, que le gouvernement a annoncées le 24 août afin de tenir sa trajectoire de réduction du déficit public, pourraient ne pas être suffisantes, laisse entendre le président du Sénat, Gérard Larcher. ‘Il faut impérativement prévenir que, si l’objectif de croissance n’était pas au rendez-vous, de nouvelles mesures s’imposeraient’, indique M. Larcher dans un entretien aux Echos, paru mercredi 31 août.