La « prime aux salariés » contestée

L’Usine Nouvelle

L’Usine Nouvelle

Dans un communiqué commun daté du 13 juin, le Medef, la CGPME et l’UPA (artisans) ont assuré leur opposition à l’instauration d’une prime versée aux salariés des entreprises ayant des dividendes en hausse.

« Ce projet méconnaît la réalité économique des entreprises et l’apport du dialogue social, assurent les organisations. Le versement de dividendes répond à de nombreux critères, et ne dépend pas seulement du niveau du résultat ou de la performance de l’entreprise, contrairement à la participation ou à l’intéressement ».

Dans le détail, elles contestent que cette prime instaure une nouvelle obligation de négocier entre syndicats et direction alors que le juste équilibre peut être trouvé lors de la négociation annuelle obligatoire