La SNCF condamnée à payer 60,9 millions d’euros

La SNCF est condamnée à payer une amende de 60,9 millions d’euros. Elle a été attaquée en justice par Euro Cargo Rail, filiale fret de la compagnie ferroviaire allemande Deutsche Bahn pour «diverses pratiques anticoncurrentielles». La compagnie a en effet « mis en œuvre des pratiques visant à empêcher ses concurrents d’accéder à des capacités ferroviaires indispensables à leur activité», ce qui a déstabilisé le marché et éloigné ses concurrents depuis 2006.

L’Autorité de la concurrence a également décelé l’accès à des informations sur ses concurrents par la SNCF, à son avantage commercial. La compagnie a également pratiqué « des prix très bas auprès de certains clients et sur certains trafics, des prix inférieurs à ses coûts dans le but de conserver ses positions et d’empêcher artificiellement ses concurrents de pénétrer le marché». Elle devra faire «évoluer son modèle économique progressivement mais dans un délai de 3 ans», et bien sûr régler son amende.