Lauvergon: « Avec l’EPR, il n’y aurait pas eu de fuites à Fukushima »

La présidente du groupe nucléaire français Areva, Anne Lauvergeon, a déclaré mercredi que le réacteur nucléaire EPR aurait évité les fuites radioactives à Fukushima, après son audition à l’Assemblée par les parlementaires, ce dont doute Yves Cochet (Vert).

« S’il y avait des EPR à Fukushima, il n’y aurait pas de fuites possibles dans l’environnement, quelle que soit la situation », a déclaré Mme Lauvergeon à la presse.