Le buzz du week-end : Japon, le premier film érotique en 3D dépasse Avatar !

Le premier film érotique en 3D, a fait mieux au box-office hongkongais que le film américain « Avatar », qui détenait jusqu’alors le record de recettes.

« 3D Sex end Zen : Extreme Ecstasy », c’est le nom du premier film érotique 3D. Sorti, cette semaine au Japon et tourné en cantonais, il a coûté 3,8 millions de dollars. Le film est basé sur une oeuvre de la littérature érotique chinoise du 17e siècle, « La chair comme tapis de prière ». Il met en scène des actrices japonaises, Yukkiko Suo et Saori Hara, et taiwanaises.

Jeudi, la production a annoncé avoir déjà récolté 2,8 millions de dollars de Hong Kong (246.000 euros), battant le record de 2,6 millions de dollars de Hong Kong établi par le film à succès « Avatar ».

L’intérêt pour le film est tel, qu’il a poussé des agences de voyage à organiser des séjours à Hong Kong et Taiwan, depuis la Chine, où les règles sévères de censure empêchent la projection du film.

Un business juteux, qui donne déjà des idées aux producteurs du genre. D’autres films érotiques en 3D doivent être tournés prochainement. Voulant surfer sur les deux vagues en même temps, le groupe américain Hustler a décidé de sortir une parodie porno en 3D du film de science-fiction « Avatar ».

Les Na’vis n’ont qu’à bien se tenir !