Le chauffage électrique aurait un « impact économique désastreux »

Le chauffage électrique aurait un « impact économique désastreux » selon l’UFC-Que Choisir. En effet, « la taille du parc de production a dû être doublée » pour l’utilisation de ce type de chauffage. Si les utilisateurs de chauffage électrique devaient régler seuls la facture, « ils paieraient 12 % de plus le kilowattheure que les autres à coût constant et jusqu’à 80% si on intègre les coûts de renouvellement du parc de production », détaille-t-elle. « Sachant que le chauffage électrique équipe essentiellement des logements mal isolés, notamment construits avant 1975, il faut impérativement mettre fin à cette gabegie économique et environnementale, et lancer un véritable ‘New Deal’ énergétique », selon l’association. Le débat national au sujet de la transition énergétique aura lieu dans deux jours.