Le FMI va « contribuer à l’internationalisation du yuan »

AFP

AFP

Le ministre français de l’Economie Christine Lagarde a assuré jeudi à Pékin que le Fonds monétaire international (FMI), dont elle brigue la tête, contribuerait à une plus large utilisation du yuan à l’étranger, tout en saluant l’appréciation de la monnaie chinoise depuis un an.

« Le FMI va contribuer à l’internationalisation (du yuan) et aidera à faciliter ce processus », a déclaré Mme Lagarde au cours d’une conférence de presse.

« Le processus est déjà entamé, graduellement, pas de manière révolutionnaire ni d’un jour à l’autre. Je pense que de tels changements, qui sont positifs, doivent s’effectuer progressivement », a poursuivi la candidate à la succession de Dominique Strauss-Kahn