Le gouvernement grec s’est mis d’accord sur le plan de rigueur

Un accord «final sur le paquet de mesures» de rigueur réclamées par les créanciers de la Grèce, UE et FMI, a été conclu au sein du gouvernement grec de coalition, a indiqué jeudi une source gouvernementale.

«Une question était restée en suspens» à l’issue d’une réunion dans la nuit des trois chefs de parti soutenant le gouvernement de Lucas Papademos. «Il y a maintenant un accord final», a affirmé cette source, sans toutefois confirmer que cet accord incluait bien les trois partis gouvernementaux.

Le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, a de son côté confirmé à Francfort qu’un accord avait été conclu.

Selon l’agence de presse Ana (semi-officielle), le ministre grec des Finances, Evangélos Vénizélos, qui se trouve à Bruxelles pour participer dans la soirée à une réunion de l’Eurogroupe consacrée au cas grec, a été mandaté pour présenter cet accord à ses homologues.

Un communiqué des services du Premier ministre est attendu à Athènes pour détailler cet accord.

Selon l’Ana, les trois chefs de partis sont parvenus à une position commune à l’issue de nouvelles discussions sur la question, restée en suspens, des coupes prévues dans les retraites complémentaires.

(AFP)