Le marché automobile dégringole de 20% en février

Les immatriculations de voitures neuves en France ont à nouveau chuté en février, de 20,2% en données brutes sur un an, la disparition des primes à la casse dans un marché atone continuant de se faire sentir.

Les chiffres sont tombés jeudi matin et ils ne sont pas bons. Les immatriculations de véhicules neufs en France chutent de 20% pour février à 163.063 unités dans l’Hexagone. « En février, ça baisse très fort pour tous les fabricants qui ont des volumes de masse, ceux qui avaient le plus bénéficié des primes à la casse », a commenté François Roudier, porte-parole du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) à Reuters. « Mars se comparera aussi à un mois très haut en 2011, et au total le premier trimestre sera en baisse sensible. » Le CCFA attend toujours un marché en baisse de 10% environ sur l’ensemble de l’année.

Peugeot signe la plus forte baisse (-34,7%), suivi de près par Opel (-33%) et Renault (-31.2%). Citroën abandonne 22,4%Fiat 29,7%. En revanche, certaines marques limitent la casse. C’est le cas de Ford (-12,3%), Volkswagen (-9,8%) et Dacia (-8,5%). Notons toutefois que certaines marques progressent. C’est le cas de Nissan (+ 9,9%) et Chevrolet (+ 13,5%).