Le nouveau malus automobile du gouvernement provoque la polémique

A peine lancé déjà critiqué ! Le nouveau système de malus automobile écologique prévu dans le projet de loi de finances 2013 fait déjà parler de lui. Prévu pour être applicable en 2013, il alourdirait considérablement le prix des véhicules sans favoriser le passage vers des automobiles électriques, selon l’Automobile Club Association. Le texte prévoit de taxer les véhicules immatriculés à partir de 136 grammes de CO2 par km (contre 140 g actuellement) et d’alourdir le barème allant même jusqu’à une pénalité de 6.000 euros pour les véhicules émettant plus de 200 grammes de CO2. Cette nouvelle grille toucherait le profil le plus classique des automobilistes. Parmi les exemples de véhicules touchés par ces nouvelles mesures, l’association cite le Dacia Duster 1,6 essence, le SUV compact le plus vendu en 2012, qui se verrait taxé de 2600 euros, soit 19% de son prix de vente ! L’Automobile Club Association souligne aussi que les familles nombreuses nécessitant un véhicule de type monospace seront par ailleurs touchées de plein fouet.