Le nouvel iPad coûte 375 dollars à produire

La version Wi-Fi + 4G 32 Go du nouvel iPad coûte 375 dollars à produire selon iSuppli, soit une augmentation de 39 dollars par rapport à l’iPad 2. Et même si Apple n’a pas répercuté cette hausse sur les prix de vente, il conserve une belle marge.

Apple serait-il sympa avec ses clients ? En tout cas, pour son nouvel iPad, la marque à la pomme a décidé de conserver à un ou deux euros par-ci par-là la même grille tarifaire qu’avec l’iPad 2. Alors qu’il lui coûte environ 12% plus cher à produire, pour un total qui se monte à 375 dollars (285 euros) contre 336 dollars (255 euros) pour la génération précédente.

Ce montant très précis a comme d’habitude été calculé par iSuppli qui a procédé au démontage complet du nouvel iPad, en version Wi-Fi + 4G 32 Go, pour étudier chacun de ses composants. C’est sans surprise le nouvel écran Retina de 2048 x 1536 pixels qui coûte le plus cher, avec un prix de 87 dollars contre 57 pour celui de l’iPad 2. La puce 4G pèse également de son poids tout comme la nouvelle batterie et le processeur A5X de nouvelle génération. Le coût total intègre également près de 11 dollars de main d’œuvre.

Ce qui représente donc un total de 375 dollars, pour une version vendue 729 dollars soit 194% de ce montant. En France, si l’on se base sur les 285 dollars que cela représente, cela donne une « marge » de 249% puisque cette version est vendue 709 euros. Pour le modèle de base Wi-Fi 16 Go, dont iSuppli a calculé qu’il coûtait 316 dollars (240 euros) à produire et qui est vendu 489 euros, cela représente un taux plus raisonnable (si l’on peut dire) de 204%. Apple peut donc se permettre d’être « sympa » avec ses clients.

CNET France