Le Parlement vote la « prime dividendes » pour les salariés

Le nouvel obs

Le nouvel obs

Le Parlement français a définitivement approuvé mercredi la création d’une prime obligatoire pour les salariés des entreprises d’au moins 50 personnes versant des dividendes en progression.

Après les députés, les sénateurs ont entériné mercredi majorité contre opposition, par 177 voix contre 152, le projet de loi de financement rectificative de la Sécurité sociale pour 2011 (PLFRSS) qui prévoit la création de cette disposition annoncée à la mi-avril par Nicolas Sarkozy.