Le résumé de l’actu éco de la semaine: Entre débordements et records…

L’actualité déborde cette semaine.

Elle déborde de façon tragique en Libye avec un pays en plein chaos, un dictateur fou aux abois et une communauté internationale qui paraît dépassée par le bouleversement qui renverse les régimes autoritaires au Maroc et au Moyen-Orient. Première conséquence économique, un début de panique sur le marché du pétrole : 120 dollars en cette fin de semaine, ce qui hypothèque à nouveau les chances d’une reprise.

En France, on déborde aussi. On déborde de chiffres, ceux du chômage, qui nous ramènent, avant même d’avoir les chiffres, annonçait une nette amélioration. Le lendemain, les chiffres officiels de janvier ne marquaient qu’une petite baisse de 0,7%, pas de quoi déborder de bonheur.

Le paysage économique a pourtant tendance à s’éclairer par des records: Les profits dégagés en 2010 sont plantureux dans la plupart des entreprises françaises. Le secteur bancaire aura cette semaine terminé de rembourser tout ce que l’Etat lui avait prêté pour surmonter la crise. Au total 20 milliards d’Euros. Dans l’automobile, les deux constructeurs viennent de promettre qu’en avril ils auront eux aussi soldé leurs dettes avec l’Etat.

Mais ce qui passionne le monde des affaires, c’est l’avenir et l’architecture de la filière nucléaire française. Qui, de l’EDF avec Henri Proglio ou d’Areva dirigée par Anne Lauvergeon (mais dont on dit qu’elle serait sur le départ), finira par diriger ce secteur stratégique de l’économie française?

Bon weekend et à lundi.