Le Sénat supprime l’article de loi qui provoquait la colère des Pigeons !

Vendredi soir, l’article du projet de loi de Finances (PLF) 2013 sur la taxation des plus-values en cas de cession d’entreprise a été retiré par les Sénateurs. Les quelques lignes qui augmentaient l’imposition des entrepreneurs en cas de vente de leur société avaient provoqué la colère de jeunes patrons baptisés « les pigeons ». Ils avaient été rejoints par le patronat quelques jours plus tard. Un pas en arrière pour le gouvernent qui tente depuis son arrivée au pouvoir d’aligner la fiscalité du capital sur celle du travail. Le texte doit maintenant revenir devant l’Assemblée nationale.