Les 10 infos éco du jour

1. Michel Sapin : Il sera très difficile de toucher au montant des pensions de retraites en France dans le cadre de la future réforme, a déclaré jeudi le ministre du Travail et du Dialogue social, Michel Sapin. Les partenaires sociaux ont conclu mercredi un protocole d’accord sur les régimes de retraites complémentaires, qui pourrait se traduire par une hausse des pensions inférieure à l’inflation pendant trois ans. Prié de dire, sur i<TELE, s’il faudrait demander aux retraités de toucher moins, dans le cadre de la réforme des régimes de base, Michel Sapin a répondu : « Ça me parait très difficile parce que quand on parle du régime de base, on parle de retraites qui sont inférieures à 1.400 euros. »

2. Les chutes de neige survenues sur le nord de la France cette semaine devraient avoir un impact économique limité, en dépit de leur intensité, rarement vue à cette période de l’année, selon de premières estimations. Le coût pour les assureurs pourrait ainsi monter jusqu’à une centaine de millions d’euros, a indiqué la Fédération française des sociétés d’assurance (FFSA). Elle anticipe que 100.000 personnes au total solliciteront leur compagnie d’assurance ou d’assistance après cet épisode neigeux. « On est surtout sur de petits sinistres. La facture pourrait monter jusqu’à une centaine de millions d’euros, mais il faut encore attendre d’éventuels sinistres tardifs liés au dégel dans les jours qui viennent », a déclaré à l’AFP Stéphane Pénet, directeur assurances dommages de la fédération.

3. Le président français François Hollande a estimé hier soir que la France était « le bon élève » européen sur le plan budgétaire, affirmant qu’elle réduisait ses déficits structurels « au rythme prévu par (ses) engagements européens ». « Nous sommes le bon élève », a affirmé François Hollande au cours d’une conférence de presse au sommet européen sur les moyens de relancer la croissance dans l’UE. « Nous faisons en sorte de corriger nos déficits, les déficits que j’ai trouvés en arrivant aux responsabilités ». « Nous le faisons au rythme prévu par nos engagements européens, c’est-à-dire, par un effort structurel ». « Nous tenons nos engagements, mais nous faisons en sorte que cet effort ne contredise pas l’objectif de croissance et que ce ne soit pas simplement regardé en terme nominal », a expliqué Hollande.

4. L’avionneur américain Boeing a assuré vendredi que son dernier né, le 787 Dreamliner, était un avion « absolument sûr », dont la batterie de nouvelle conception n’avait aucun risque de s’enflammer, ce qui devrait lui permettre de revoler dans quelques semaines. « La reprise des vols commerciaux est sans doute plus une question de semaines que de mois », a déclaré lors d’une conférence de presse à Tokyo le directeur de la branche aviation civile de Boeing, Ray Conner.

5. Les dirigeants européens se sont réunis jeudi pour tenter d’évaluer la dose de flexibilité nécessaire dans l’assainissement des finances publiques pour relancer la croissance et l’emploi, surtout celui des jeunes, sur fond de contestation sociale contre l’austérité.Pour la première fois depuis longtemps, les 27 chefs d’Etats et de gouvernement n’étaient pas sous la pression de la crise financière, ce qui a permis à leur discussion de prendre une dimension plus politique, mais sans aucune décision concrète.

6. Bouygues Telecom a obtenu une précieuse avance de la part du régulateur qui l’autorise à acheminer la 4G sur ses fréquences 2G, une décision qui fait blêmir ses concurrents d’autant qu’il pourrait proposer fin 2013 des offres commerciales notamment compatibles avec l’iPhone5. L’Autorité des télécoms (Arcep) a accédé jeudi à la demande du troisième opérateur mobile français de faire transiter de la quatrième génération de téléphonie mobile (4G) sur sa bande de fréquences 1.800 MHz, actuellement utilisée pour la voix et les SMS.

7. Le directeur général d’UBS, premier établissement bancaire de Suisse, a perçu une rémunération totale de 8,9 millions de francs suisses (7,2 millions d’euros), selon le rapport annuel 2012 de la banque publié jeudi. L’année dernière, Sergio Ermotti a ainsi touché un salaire de base de 2,5 millions de francs suisses, auquel se sont ajoutées diverses primes. Ce montant représente une augmentation de 39% par rapport à l’année précédente, sa rémunération ayant atteint 6,4 millions de francs suisses en 2011.

8. Une information judiciaire a été ouverte fin février par le parquet de Paris sur les conditions d’entrée de LVMH au capital d’Hermès, a-t-on appris jeudi de source judiciaire. La juge d’instruction Charlotte Bilger a été désignée pour enquêter sur ce dossier. L’enquête préliminaire de police, ouverte en octobre par le parquet de Paris, sera versée à l’instruction, a-t-on précisé.

9. La découverte cette semaine de 6.000 carcasses de porcs dans le Huangpu, rivière qui alimente le circuit d’eau courante de Shanghai, a attiré l’attention sur les conditions de l’élevage en Chine et sur les risques sanitaires qu’elles représentent. Un virus porcin a été décelé sur plusieurs de ces animaux, dont les éleveurs se sont probablement débarrassés en les jetant à l’eau, dit-on dans le milieu agricole.

10. Le réseau social en ligne Facebook envisage d’intégrer à son service des mots-clés précédés d’un signe dièse (hashtags), une des marques de fabrique de son rival Twitter, affirme aujourd’hui le Wall Street Journal en citant des sources proches du dossier. Ces mots-clés seraient un moyen de grouper des conversations sur le site mais leur introduction ne devrait pas être imminente, ont précisé ces sources au quotidien. « Nous ne faisons pas de commentaire sur les rumeurs ou les spéculations », a réagi un porte-parole de Facebook. Le projet est une nouvelle preuve de la rivalité croissante entre les deux sites.