Les 10 infos éco du jour

1. « La croissance autour de 0,2%-0,3% ». Au micro de RTL, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, affirme que la France devrait réviser sa prévision de croissance pour 2013 « autour de 0,2%, 0,3% » du produit intérieur brut (PIB).

2. La SNCF dévoile ce matin sa nouvelle offre de TGV Eco, des trains moins chers qui transporteront davantage de passagers et qui, exploités de façon plus intensive, sont censés séduire une nouvelle clientèle. Le président de la SNCF, Guillaume Pepy, et la directrice de SNCF Voyages, Barbara Dalibard, présenteront à la presse une rame du TGV « low cost » en gare de Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne), point de départ des trains qui relieront à partir du printemps Marseille et Montpellier, en passant par Lyon-Saint-Exupéry. « Il faut que la SNCF aide les Français à voyager moins cher », avait déclaré en décembre dernier M. Pepy au sujet de cette offre que l’entreprise publique espère rentabiliser à l’horizon 2017 pour un investissement de 10 millions d’euros.

3. Danone va supprimer 900 postes. Le groupe agroalimentaire a annoncé mardi son intention de supprimer « environ 900 postes managériaux et administratifs », soit 10% de ses effectifs cadres en Europe, dans le cadre de son plan d’économies de 200 millions d’euros sur deux ans dévoilé en décembre. Ce plan, qui vise à faire face à la baisse de consommation sur le Vieux continent, sera présenté aux organisations syndicales à compter de ce mardi. Il privilégiera « la mobilité interne et des départs volontaires », précise Danone dans un communiqué.

4. François Hollande arrive ce mardi en Grèce, à la veille d’une journée de manifestations contre l’austérité, pour dire sa confiance dans un futur rebond du membre le plus fragile de la zone euro, au moment même où la France est poussée à préciser ses projets d’économies et de réformes. Le président français, qui sera accueilli par le Premier ministre grec Antonis Samaras à 11h30 (09h30 GMT), y apportera son message d’équilibre entre redressement budgétaire et préservation de la croissance, qui s’est jusqu’à présent heurté à la méfiance de ses partenaires allemands, une orientation qu’il espère faire accepter aux Européens pour son propre pays.

5. Électricité : la facture pourrait bondir de 30% d’ici à 2017. La Commission de régulation de l’énergie prévoit une hausse dans son premier rapport sur le fonctionnement des marchés de détail.  Ce n’est pas la première fois que la CRE jette un pavé dans la mare. Au début de l’année dernière, le président du régulateur, Philippe de Ladoucette, avait indiqué que les tarifs d’EDF pourraient grimper de 30% – déjà – d’ici 2016. La courbe, à peine déplacée, reste donc parfaitement d’actualité. Pour le moment, le consommateur s’est uniquement habitué à une augmentation qui oscille entre 1 et 3% par an, appliquée le plus souvent au mois d’août.

6. Viande de cheval : Le groupe suisse Nestlé a annoncé hier qu’il retirait de la vente en Espagne et en Italie deux plats présentés comme cuisinés au boeuf et qui contenaient de la viande de cheval. « Nos tests ont découvert des traces d’ADN de cheval dans deux produits à base de boeuf fournis par H.J Schypke », une société allemande sous-traitante de JBS Toledo NV, annonce le n°1 mondial de l’agroalimentaire dans un communiqué.

7. Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, a demandé lundi aux députés européens de « réfléchir à deux fois » avant de rejeter le budget pour 2014-2020, comme ils menacent de le faire. « Je vous demande de réfléchir à deux fois, et même plus que deux fois », a lancé avec animation M. Van Rompuy lors d’un premier débat au Parlement européen. Le 8 février, à l’issue d’un sommet laborieux de près de 25 heures, les chefs d’Etat et de gouvernement européens ont trouvé un accord sur le budget pluriannuel, en baisse pour la première fois dans l’histoire de l’UE.

8. Une large majorité des PME et entreprises de taille intermédiaire (ETI) jugent les aides publiques utiles mais pas assez efficaces, selon une étude du Cabinet Ernst and Young diffusée lundi. « Si 81% des entreprises interrogées reconnaissent le rôle indiscutable de soutien, voire d’amplification, des aides publiques dans leurs projets, elles indiquent cependant attendre avant tout davantage de stabilité fiscale, une plus grande flexibilité du travail et un coût du travail allégé », notent les auteurs de l’enquête.

9. Les importations nettes d’électricité de la France en provenance d’Allemagne ont atteint en janvier un plus haut depuis fin 2010, selon des données publiées lundi par RTE, l’entreprise qui coordonne les échanges d’électricité entre la France et les pays voisins. En janvier, la France a exporté 169 gigawattheures (GWh) d’électricité vers l’Allemagne et en a importé parallèlement 1.739 GWh, soit un solde importateur de 1.570 GWh, indique RTE dans son « aperçu » mensuel du système électrique français.

10.Les immatriculations de voitures neuves ont diminué de 8,5% en janvier en Europe, baissant ainsi pour le seizième mois d’affilée avec notamment une chute des ventes de Ford (-25,8%), de Toyota (-16,1%) et de PSA Peugeot Citroën (-16,1%), a annoncé mardi l’Association des constructeurs européens d’automobiles (Acea). Les autres constructeurs généralistes continuent également de subir de plein fouet la déprime du marché européen, avec un recul de 12,4% des livraisons pour le groupe Fiat, de 6,1% pour Renault et de 5,2% pour General Motors.