Les 10 infos éco du jour

1. La taxe sur les hauts revenus mi-mars. Le projet réaménagé de taxe sur les plus hauts revenus, censuré en fin d’année dernière par le Conseil constitutionnel, sera prêt à la mi-mars, a annoncé lundi le ministre de l’Economie et des finances Pierre Moscovici. « Nous avons consulté le Conseil d’Etat qui va rendre son avis, je pense, d’ici au 10 au 12 mars », a-t-il déclaré sur RTL. « Nous gardons l’esprit d’un effort exceptionnel, pour une durée exceptionnelle, dans une circonstance exceptionnelle », a-t-il ajouté. « Si c’est possible, oui », le chiffre d’une taxe à 75% sur les revenus de plus d’un million d’euros par an sera maintenu, a-t-il par ailleurs indiqué.

2. Facebook cible d’une attaque « sophistiquée« . Après Twitter, le réseau social Facebook a annoncé vendredi avoir subi, le mois dernier, une attaque informatique « sophistiquée », qui n’aurait toutefois pas compromis les données de ses utilisateurs. L’intrusion s’est faite par l’intermédiaire du site contaminé d’un développeur, a précisé Facebook sur son blog. « Nous avons remédié au problème dans tous les appareils infectés, nous avons informé la police et commencé une vaste enquête qui se poursuit à ce jour », a précisé le réseau.

3. « Je recommande aux banquiers de ne pas avoir la mémoire courte, les contribuables ne l’ont pas », a mis en garde Michel Barnier. Sur le plateau de BFM Business, le commissaire européen au Marché intérieur et aux services a estimé que, même si les banques européennes n’avaient pas été la cause de la crise de 2008, elles avaient montré des faiblesses. Un manque de solidité et de gouvernance notamment. « Le secteur bancaire doit participer à l’effort général » a-t-il déclaré.

4. Les Français s’estiment mal placés dans la compétition mondiale et se trouvent encore en pleine crise, selon un sondage Ifop diffusé par La Croix. Ainsi, 36% des Français seulement pensent que leur pays est «très bien» ou «assez bien placé» dans la compétition économique mondiale, contre 45% qui le voient «assez mal placé» et 13% qui le jugent «très mal placé».

5. Dans son rapport, la Cour des comptes estime que les politiques d’aide à la création d’entreprise doivent absolument être réformées. Fidèle à son habitude, la Cour fait de nombreuses recommandations pour améliorer le système, afin de soutenir davantage la croissance d’entreprises pérennes appelées à embaucher. Elle préconise, notamment, que les dispositifs existants soient moins centrés sur les chômeurs. «Un cinquième des aides directes nationales, soit 1,6 milliard d’euros, ciblent les seuls demandeurs d’emploi. Il s’agit essentiellement d’aides de guichet, qui ne sont liées ni au potentiel de développement de l’entreprise, ni à la viabilité du projet», écrit la Cour. Bref, de l’argent parfois jeté par les fenêtres.

6. Novartis s’apprête à verser l’équivalent de 58,5 millions d’euros à son ancien patron, Daniel Vasella, au titre d’une clause de non-concurrence. En 2012, Novartis a réalisé un chiffre d’affaires de 56,7 milliards de dollars (42,4 milliards d’euros) pour un bénéfice net de 12,9 milliards de dollars.

7. Le secteur du tourisme, qui « résiste mieux que d’autres à la crise », a généré des recettes avoisinant 77 milliards d’euros en 2012 en France, a indiqué la ministre chargée du secteur, Sylvia Pinel, dans un entretien publié samedi sur le site internet du journal Les Echos. « Attention, c’est un chiffre provisoire », les statistiques n’étant pas encore consolidées pour le dernier trimestre « qui peut être porteur », selon Mme Pinel. « Les premiers retours sur les vacances de Noël sont favorables. Les taux d’occupation sont compris entre 80% et 100% », poursuit-elle, ajoutant que la France était redevenue la première destination mondiale pour le ski en 2012.

8. Laurent Berger (CFDT) : 4500 euros par mois. Interrogé sur sa rémunération, le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a répondu qu’il gagne 4500 euros net par mois. Par ailleurs, au sujet de l’entreprise Spanghero à l’origine du scandale de la viande de cheval retrouvée dans les plats préparés à base de bœuf, le responsable syndical dit que «les responsables sont à chercher du côté de la direction, il n’est pas normal que les emplois qui soient menacés. Quand les patrons magouillent, ce ne sont pas les salariés qui doivent trinquer », a encore ajouté Laurent berger.

9. L’austérité budgétaire a fait baisser en 2011, pour la première fois depuis près de vingt ans, les ventes des 100 plus grands groupes d’armement mondiaux (hors Chine), selon des chiffres publiés lundi par le Sipri, un institut de recherche stratégique de Stockholm. En tenant compte de l’inflation, le total du chiffre d’affaires dans la défense de ces 100 groupes a reculé, de 5% par rapport à l’année précédente, ce qui est une première depuis 1994, d’après l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm. Même sans tenir compte de l’inflation, ce total a baissé, à 410 milliards de dollars contre 412 milliards en 2010.

10. Les experts de l’UE, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international, planchent sur les conséquences financières d’une faillite de Chypre au cas où l’île ne recevait pas une aide internationale, écrit le journal allemand Bild samedi. « Des experts de la troïka calculent, notamment sous la pression de Berlin, les conséquences financières d’une faillite de Chypre », écrit le quotidien le plus lu d’Europe, sans citer de source. La Grèce serait le pays le plus affecté, à travers la faillite des principales banques chypriotes qui y ont un réseau de succursales où environ 10% des économies grecques sont entreposées.